Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 12:39

Les primates

Classification phylogénétique

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bc/Comparaison_classification.png

Exercice d'SVT de terminale S

Les hominidés => super site !!! 

http://www.hominides.com/data/images/illus/grands_singes/grands_singes.jpg

http://www.hominides.com/data/images/buisson/evolution-des-hominides.png

Fiche de révision : Parenté entre êtres vivants actuels et fossiles. Evolution.

  Les bases de l’idée d’évolution des êtres vivants.

Connaitre :

  -->Les moyens d’appréhender les liens de parenté : comparaison de caractères homologues anatomiques ou embryonnaires, comparaison de molécules homologues.

  -->Les notions de caractère à l’état ancestral et dérivé

  -->Les principes de construction d’un arbre phylogénétique

Savoir faire spécifiques à ce chapitre :

--> Exploiter un arbre phylogénétique, par ex. : 

 indiquer le degré relatif de parenté des divers groupes étudiés,

  placer une espèce vivante ou fossile dont on donne les états des caractères étudiés,

 faire le "portrait" du plus récent ancêtre commun d’un groupe monophylétique

  -->  Réaliser une comparaison de  molécules homologues et utiliser le % de similitudes ou de différences pour retrouver la parenté entre un nombre limité d'espèces

La place de l’Homme moderne dans le règne animal et au sein des Primates.

 

Connaitre :

  -->Les caractères de l’ancêtre commun à l’Homme et au Chimpanzé, l’époque de divergence de ces deux lignées, les caractères qui fondent leurs ressemblances et leurs différences

  -->Les critères d’appartenance à la lignée humaine (caractères dérivés propres aux Homininés),

--> les caractères des Australopithèques, les caractéristiques des différentes espèces du genre Homo,  les hypothèses sur l’origine de l’homme moderne

--> Le caractère buissonnant de la lignée humaine : la cohabitation et la succession de différentes espèces d’Homininés avec leur chronologie (dates d’apparition et de disparition), leur distribution géographique.

Savoir faire spécifiques à ce chapitre :

Comparer les caryotypes de quelques Hominoïdes en utilisant un vocabulaire scientifique correct.

Retrouver à partir des caractéristiques anatomiques d’un individu (forme du bassin, courbures de la colonne vertébrale, empreinte du pied, inclinaison du fémur par rapport au bassin...), si il est bipède ou non.

  Décrire les caractéristiques d’un crâne  avec un vocabulaire scientifique précis (bourrelets sus-orbitaires/ face prognathe ou face droite/ menton et front fuyants ou non…)

  Comparer des éléments squelettiques (crânes …) ou industriels (outils) et les attribuer à différentes espèces d'Homininés.

 

 


 

Fiche méthodologique pour tirer des informations d'un arbre phylogénétique.

 

-Au cours de l’évolution, les caractères primitifs sont apparus plus anciennement (= états ancestraux), des innovations ont pu faire évoluer ces caractères vers un état dérivé.

- Les relations de parenté sont établies en prenant uniquement en compte les états dérivés partagés par différentes espèces. Plus deux espèces partagent d’états dérivés, plus elles sont proches du point de vue phylogénétique.

- Dans l’arbre phylogénétique, le temps, non représenté, correspond à un axe vertical pointé vers le haut du schéma. Les espèces actuelles et les espèces fossiles sont à l’extrémité des branches (distinction possible : sur une même horizontale au sommet de l’arbre pour les espèces actuelles et plus bas pour les espèces fossiles ; couleurs différentes.)

- Les formes ancestrales  (ancêtres communs) se trouvent toujours aux noeuds de l'arbre. Un ancêtre commun ne correspond pas à une espèce fossile précise : il est une hypothèse,  défini par les caractères innovants qui sont apparus précédemment à lui et que partagent ses descendants (espèces actuelles ou fossiles qui en sont issues.)

- Un clade est une partie d'arbre phylogénétique contenant un ancêtre et tous ses descendants

- Dans un groupe d'espèces, une espèce A est plus étroitement apparentée à une espèce B qu'à toutes les autres si elle possède avec l'espèce B un ancêtre commun exclusif (que les deux espèces A et B ne partagent pas avec les autres espèces)

  

Remarque : la notion d’état dérivé est relative : elle est définie par rapport au groupe d'espèces dont on recherche les liens de parenté. De même, la signification d’un arbre donné est restreinte aux espèces et aux caractères considérés.

Partager cet article

Repost 0
Published by KrO - dans CRPE 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lemaster2meefetlecrpedekro.over-blog.com
  • Le blog de lemaster2meefetlecrpedekro.over-blog.com
  • : KrO, titulaire d'un master 2 MEEF enseignement auprès des enfants, mon rêve est de devenir professeur des écoles ! Ayant échoué trois fois au CRPE (ancienne version et nouvelle version). Je repars plus motivée que jamais pour les écrits de septembre 2012 !
  • Contact

Ecris moi !!

kro.crpe@live.fr

Recherche

Clikeurs

compteur de visite

Pages