Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 11:20

Document trouvé sur le net (résumé du c'est pas sorcier, à voir ici)

 

 

I. POUVOIR LEGISLATIF / ASSEMBLEE ET SENAT

 Projet de loi

 Palais Bourbon

Siège assemblée nationale

577 députés

élus par les citoyens

république démocratique : le pouvoir appartient au peuple qui choisit ses gouvernants

tous les pouvoirs ne sont pas dans les mains d’un seul homme

Texte : Constitution

1ère république : 1792

marseillaise, bonnet phrygien, Marianne

1958 Vème République

Constitution donne plus de pouvoir au président de la république

1962 : chef de l’Etat élu au suffrage universel direct

De Gaulle, Pompidou, Giscard d’Estaing, Mitterrand, Chirac

Cession de début octobre jusqu’à fin juin

Députés pas toujours là, travaillent dans leur circonscription dans leur département

Surtout là les mardi, mercredi et jeudi : séances publiques où ils discutent et votent les lois ; lois très différentes.

Les pouvoirs sont partagés.

Elus au suffrage universel direct nos représentants, députés qui siègent à l’assemblée nationale pour 5 ans

Votent les lois.

Sénat non élus au suffrage universel direct.

Assemblée + Sénat = Parlement = pouvoir législatif

Président de la République : Chef de l’Etat élu pour 5 ans au suffrage universel direct sur un programme c’est-à-dire des choix.

Le Président nomme un 1er ministre et ils nomment ensemble une équipe gouvernementale = pouvoir exécutif è Ont le pouvoir de faire exécuter les lois votées mais en réalité sont à l’origine des lois examinées et votées par le Parlement.

Déposent devant le parlement des projets de lois pour mettre en œuvre le programme du chef de l’Etat.

Textes déposés par les sénateurs ou députés : propositions de loi.

 71 femmes sur 577 députés.

Ségolène Royale député du sud du département des Deux-Sèvres.

Il faut écrire la loi en deux parties : exposé des motifs et description article par article le contenu de la loi. Texte apporté sur le bureau de l’assemblée nationale qui met un numéro à la proposition de loi puis cela doit venir à l’ordre du jour.

Chaque semaine, le député se rend dans sa circonscription, cela permet de connaître les problèmes et de mieux faire son travail pour les lois.

Permanence à Melle. Contact indispensable pour faire le travail de député.

 

II. GOUVERNEMENT

 C’est le gouvernement qui définit le calendrier des députés et le GVT fait passer ses propositions de loi avant les projets de loi des députés.

 Tous les mercredi, conseil des ministres réuni à l’Elysée, durant laquelle sont validées les grandes décisions du gouvernement sous forme de projet de loi qui seront ensuite discutées à l’assemblée.

 Le gouvernement est responsable devant l’assemblée.

L’assemblée peut voter une motion de censure, dans ce cas, le gouvernement tombe. Pour faire voter les textes, le président de la République a besoin d’une majorité à l’assemblée, ils doivent être de la même couleur.

Quand ils ne sont pas de la même couleur :

Deux solutions : le président ne peut pas être renversé par le Parlement, peut dissoudre l’assemblée nationale en espérant une majorité favorable. /
Ou, le président nomme un premier ministre de la même couleur que l’Assemblée mais à ce moment, le gouvernement applique une politique différente de celle du chef de l’Etat, c’est la cohabitation.

Le président ne peut pas dissoudre à moins d’un an d’intervalle.

3 cohabitations : le chef du gouvernement dirige la politique de l’Etat.

Le chef de l’Etat s’occupe principalement alors de la politique étrangère.

Instauration du quinquennat pour que les élections du chef de l’Etat et des députés soient le plus proche possible pour éviter la cohabitation.

 Le secrétaire d’Etat dépend du ministre. Beaucoup de tensions, difficile d’être spontané.

 30 ministres et secrétaires d’Etat chargés de comparer des projets de loi.

 Quai d’Orsay : affaires étrangères

Bercy : économie.

  

III. PALAIS BOURBON

 Ministres doivent répondre aux questions des parlementaires.

Le texte de loi est soumis à une commission de députés de toutes tendances politiques qui étudient le texte et proposent des modifications ou amendements.

Hémicycle de l’assemblée nationale. Depuis 1795.

Perchoir : fauteuil du président.

Députés de gauche à gauche et ceux de droite à droite.

Auteur de la loi présente son texte, puis les rapporteurs des commissions donnent leur avis à la tribune. Etude du texte de loi article par article.

Les députés peuvent intervenir si ils en font la demande, ils ont droit à 5 minutes. Les députés votent chaque article et chaque amendement puis vote global. Il faut 15 jours en moyenne pour voter un texte et plus d’un mois pour le projet de loi et des finances.

 

IV. SENAT / NAVETTE

 Quand les députés ont voté à la majorité, les sénateurs au palais du Luxembourg doivent voter, 321, même rythme, d’octobre à juin, ils votent les lois et posent des questions au gouvernement et avant cela, ils se réunissent en commission.

Un projet de loi peut être présenté en 1ère lecture devant les sénateurs ou les députés sauf la loi de finances qui doit être présenté à l’assemblée.

Différence : les sénateurs ne sont pas élus au suffrage universel : maires, conseillers municipaux, régionaux et députés votent, suffrage universel indirect. Elus pour 9 ans et renouvelés par tiers.

Elus au niveau du département (les députés sont élus au niveau des circonscriptions) : le nombre de sénateurs dépend de la population : 2 sénateurs et 4 députés dans les Deux-Sèvres.

Pour que la loi passe, si les sénateurs modifient la loi, elle devra retourner pour être votée par les députés : navette.

Quand un texte est passé deux fois devant chaque assemblée, le 1er ministre peut interrompre la navette, est nommée une commission de 7 sénateurs et 7 députés qui doivent se mettre d’accord. Si cela ne marche pas, le GVT peut demander à l’assemblée de se prononcer et les députés ont le dernier mot.
La plupart du temps, ils se mettent d’accord.

Le Sénat ne peut pas être dissout par le Président. Il doit veiller à ce que la loi soit bien faite et veiller à ce qu’il n’y ait pas de dérapage par rapport à la démocratie.

Le président du Sénat remplacerait le président en cas de décès.

 

VI. RELATIONS GOUVERNEMENT / LEGISLATIF

 Le GVT peut demander aux parlementaires de voter en bloc : vote bloqué mais cela ne plaît pas aux parlementaires.

Le GVT peut menacer de démissionner : article 49-3. La majorité à l’assemblée n’est pas complètement acquise à un projet de loi présenté par le GVT. Pour cela, le GVT engage sa responsabilité, si les députés votent une motion de censure, le GVT saute mais si les députés ne votent pas de motion de censure, le texte est considéré adopté sans vote, c’est une façon de forcer la main des députés qui n’aiment pas du tout cela.

 Article 38 : le GVT peut faire des lois : les ordonnances. Le GVT doit obtenir une autorisation spéciale des parlementaires. Le texte précise le domaine et le délai. Les parlementaires votent une ratification et à partir de là, les textes sont considérés comme adoptés.

 Une fois la loi votée, elle doit être promulguée, signée par le président de la République, c’est ce qui la rend définitive.

 Une fois la loi promulguée, le GVT prend des décrets d’application, textes précisant la date d’entrée en vigueur et les conditions dans lesquelles la loi va être appliquée.

Cela paraît dans le journal officiel.

 

VII. LE CONSEIL CONSITUTIONNEL

 Le Conseil constitutionnel composé de neuf sages vérifie que les lois sont bien conformes à la Constitution, sinon, les lois doivent être revues par les parlementaires.

Le Conseil d’Etat juge si les décrets respectent bien la législation française et européenne, sinon annulation.

 

VIII. LE CHEF DE L’ETAT

 Référendum : le chef de l’Etat demande directement son avis à la population.

Chef de l’Etat représente le pays face aux autres chefs d’Etat, dirige la politique extérieure, responsable des armées, seul peut déclencher l’arme atomique, de la force de dissuasion nucléaire mais ne peut pas déclarer la guerre sans le vote des parlementaires. Exceptionnellement, en cas de guerre qui menacerait le bon fonctionnement des institutions, peut prendre les pleins pouvoirs et diriger seul le pays.

 Conseil des ministres : nomination des hauts fonctionnaires de l’Etat. Le président négocie et ratifie les traités internationaux, il reçoit les chefs d’Etat.

 

Repost 0
Published by KrO - dans ICM
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 15:35

http://lewebpedagogique.com/lapasserelle/files/2009/01/document1.jpgDe 1945 à 1974, la France réussit un remarquable redressement démographique, favorisé par le retour à la paix, le renouveau économique et une politique nataliste active (allocations familiales). L'uniformisation du mode de vie résulte de l'enrichissement général de la société urbanisée qui abandonne ses traditions rurales et paysannes. Quatre produits symbolisent la période des "Trente Glorieuses" : le réfrigérateur, la télévision, la machine à laver le linge et l'automobile. L'accélération se manifeste à partie du milieu des années 1950. Les Français consomment plus, incités par l'apparition des grandes surfaces et la développement du crédit. Désormais accessible au plus grand nombre, l'achat d'une automobile deveint synonyme de réussite sociale et de liberté individuelle. La hausse du niveau de vie entraîne la société française vers ce que les sociologues appelleront la civilisation des loisirs. Ainsi les départs en vacances des français se généralisent.

La culture de masse née à la fin du XIXème siècle et l'entre deux guerres grâce au développement de la presse, du cinéma et de la radio, connaît un développement continu : de nouveaux moyens de communication de masse tels que le livre de poche, le transistor, le tourne disque permettent une certaine démocratisation de la lecture et de la musique. Quant à la télévision elle atteint tous les français quelles que soient leurs catégories sociales.

L'avènement de cette société de consommation n'est pas sans susciter des réserves et des critiques. Le conformisme de cette consommation de masse sera remise en cause en 1968.

Repost 0
Published by KrO - dans Histoire
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 15:04

http://8f.img.v4.skyrock.net/8fb/auschwtiz/pics/80596834_small.jpgHitler et l'antisémitisme 

En 1925, Hitler publie Mein Kampf, ouvrage dans lequel il développe ses idées racistes qui serviront de fondement à la doctrine nationale-socialiste.Hitler donne alors une définition du peuple allemand où le terme Volk désigne "une communauté raciale fondée sur le sang et le sol ainsi que sur la langue et la culture". En tête des "parasites nuisant à la pureté de la race aryenne", Hitler désigne les Juifs qu'il accuse, par leur esprit critique, leur individualisme, leur "intellectualisme dissolvant" et leur caractère apatride, de dénaturer l'Allemagne.

Ce antisémitisme obsétionnel va conduire Hitler à affirmer dans Mein Kampf que l'extermination des Juifs est absolument nécessaire si l'on veut favoriser la domination du peuple allemand et l'institution du troisième Reich "pour mille ans".

Politique antisémite : des persécutions à l'holocauste et la "solution finale" 

Après la prise de pouvoir par Hitler  le 30 janvier 1933, en Allemangne, commencent les persécutions systématiques des Juifs. 

La "nuit de cristal" du 9 novembre 1938 est synonyme d'une aggravation de la politique antisémite. Ce pogrom organisé par Goebbels voit le saccage de plusieurs milliers de magasins juifs, l'incendie de synagogues, l'arrestation, l'emprisonnement et l'assassinat de Juifs. 

Après la guerre déclenchée en septembre 1939, la persécution antisémiste devient de plus en plus violente dans toute l'Europe occupée par l'armée allemande. La Pologne, envahie par l'Allemagne, compte un nombre important de Juifs qu'Hitler et Heydrich décident d'enfermer dans des "ghettos", notamment ceux de Lodz et de Varsovie.

La France, après son invasion par la WEHRMATCHT est touchée dès juillet 1940, par les mesures anti-juives. Le gouvernement de Vichy collabore alors au recensement des juifs français. Une propagnade antisémite se met alors en place.

Après la conquête de l'URSS lancée en 1941, Hitler décide de mettre en oeuvre des solutions plus radicales contre les Juifs fort nombreux dans ce pays.  La "solution finale" se profile à l'horizon.

Cette "solution finale" qui vise à exterminer les Juifs est décidée au cours de l'été 1941 et commence dès 1942. Les nazis font appel aux chimistes allemands. Ces derniers mettent au point un nouveau gaz. Au printemps 1942, commence la déportation massive des Juifs mais aussi de nombreux Slaves et Tziganes vers les camps de concentration et d'extermination situés pour la plupart au centre et à l'est du nouveau Reich allemand.

Le système concentrationnaire nazi

Beaucoup de camps de concentration ont été construits dans les années 1930 afin d'interner les opposants au régime nazi, les suspects, les communistes, les homosexuels et les handicapés. Près d'un millier de camps de concentration ont été ainsi recensés. Certains de ces camps ont été convertis pendant la guerre en camps d'extermination. A partir de 1941 sont contruits de véritables "camps de la mort". Les camps d'extermination sont principalement situés sur le territoire de l'ancienne Pologne, en territoire du Reich. Le camp le plus meurtrier est sans doute celui d'Auschwitz-Birkenau. Sur plus de cinq millions de juifs morts dans les camps de concentration et d'extermination, plus d'un million l'ont été dans ce camp.

Le bilan de la Shoah : un génocide, un crime contre l'humanité

Le bilan est effroyable : sur 8 millions de Juifs vivant en 1939 en Europe, pratiquement 70% ont péri dans le système concentrationnaire nazi. Ces pourcentages atteignent 90% en Pologne, Allemagne et Autriche. En  France, le bilan des pertes de la communauté juive est moins lourd (20%). Celui peut en partie d'expliquer par la solidarité active qui a été mise en oeuvre par les "Justes" qui se sont opposés à la politique de Vichy.

Repost 0
Published by KrO - dans Histoire
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 14:44

http://histobully.canalblog.com/albums/guerre_39_45/2_Lib_ration_09_1944.jpgHitler arrive au pouvoir en 1933.  Son objectif est d'effacer l'humiliation subie par l'Allemagne lors du traité de Versailles. Il quitte la SDN en 1933 et rétablit le service militaire obligatoire en 1935. En novembre 1936 est proclamé " l'axe Rome-Berlin". En 1938, Hitler annexe l'Autriche, puis exigeant le rattachement au Reich de la région des Sudètes où vivent trois millions d'Allemands, s'attaque à la Tchécoslovaquie.  Lors des accords de Munich, le territoire des Sudètes est cédé à l'Allemagne. En mars 1939, les troupes allemandes entrent à Pragues. Après que Staline, tenu à l'écart des accords de Munich, ait signé le pacte germano-soviétique, le 23 août 1939, Hitler envahit la Pologne le 1er septembre.

Le 3 septembre, la France et l'Angleterre déclarent la guerre à l'Allemagne. La France est envahie, battue et occupée en mai-juin 1940. La France demande l'armistice le 17 juin et, en juillet 1940, le maréchal Pétain devient le chet de "l'Etat français". Au départ, une majorité des français accepte l'armistice et la "révolution nationale" du maréchal Pétain, qui met fin à la République et collabore avec l'Allemagne d'Hitler.  Une minorité, suit le général de Gaulle et entre dans la Résistance qui se range progressivement autour de celui ci, dont l'autorité s'impose à la Libération.

Le conflit devient mondial après le bombardement par le Japon de la base américaine de Pearl Harbor le 7 décembre 1941. A partir de cette date, ce ne sont pas seulement des armées qui s'affrontent, mais des nations entières, des millions d'hommes et de femmes qui défendent deux conceptions différentes du monde opposant les partisans des régimes totalitaires et les défenseurs de la démocratie et de l'humanisme.

Après le débarquement des Alliés en Normandie, le 6 juin 1944, l'Allemagne est battue et envahie. L'armistice est signé le 8 mai 1945. Deux bombes atominques sur Hiroshima et Nagasaki obligent le Japon à capituler le 2 septembre 1945. La seconde guerre mondiale a fait plus de 50 millions de morts.

Repost 0
Published by KrO - dans Histoire
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 14:26

http://fronac.unblog.fr/files/2008/11/les20poilus201418.jpg1914-1918

Détonateur : assassinat de l'archiduc héritier d'Autriche François Ferdinand à Sarajevo le 28 juin 1914 par un groupe de nationaliste serbe. La guerre est déclarée par l'Allemagne à la France le 3 août 1914. Le retour de l'Alsace-Lorraine dans la communauté française espéré depuis 1871, devient le but de la guerre de la France. 

Au début de la guerre, on assiste à une guerre de mouvement qui, dès l'hiver 1914 devient une guerre de position. L'année 1916 est dominée par deux carnages : bataille de Verdun et bataille de la Somme. L'année 1917 voit l'entrée en guerre des Etats Unis. Cette grande guerre est mondiale et totale car combattants et civils sont tous mobilisés pour soutenir leur pays. Dans les tranchées, les "poilus" subissent la "brutalisation". A l'arrière du front, la main d'oeuvre faisant cruellement défaut, les femmes remplacent les maris mobilisés dans toutes leurs activités économiques. Certaines sont mobilisés dans les usines d'armement.  La mobilisation des esprits participe aussi à l'effort de guerre. Les dirigeants  instaurent la censure et utilisent la propagande pour susciter le patriotisme. 

La guerre est finalement remportée par les Français et leurs alliés. L'armistice est signé le 11 novembre 1918. La première guerre mondiale a fait plus de 8 millions de morts. Une conférence de paix se tient à Paris et aboutit à une série de traités dont le plus important est celui de Versailles signé en 1919. La France récupère l'Alsace et la Lorraine.

 

 

Autre vidéo c'est pas sorcier en streaming :
Repost 0
Published by KrO - dans Histoire
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 14:00

ICM admis 1'ICM admis 2ICM admis 3

Repost 0
Published by KrO - dans ICM
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 20:51

Et oui dans trois jours, je serai devant ma feuille pour le concours de professeur des écoles...3ème fois que je m'y présente ! Je suis plus stressée que toutes les années auparavant ! Pourquoi ? Peut être parce que j'ai bcp plus révisée que les années précédentes et qu'aujourd'hui, j'ai envie de réussir, de me dire que je n'ai pas fait tout ça pour rien ! Malheureusement, je ne connais pas tout encore, car deux mois pour tout reprendre et tout réviser en étant enceinte, cela n'est vraiment pas évident !

J'espère donc fortement tomber sur qqch que je connais bien...Au pire des cas, cette fois ci, je pourrais réviser sur plusieurs mois pour l'an prochain ! Mais j'aimerai vraiment aller à l'oral pour avoir ma chance.

Voilà mon état d'esprit de ce soir ! 

Bon courage à tous pour ces derniers jours et ne vous prenez pas la tête sur des détails à l'heure actuelle, tout ce qui est acquis reste ! =)

Repost 0
Published by KrO - dans CRPE 2012
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 14:09
Repost 0
Published by KrO - dans actualités
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 20:58
Repost 0
Published by KrO - dans Biologie
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 20:00

Voici une vidéo plus concrète de la circulation sanguine pour compléter il était une fois la vie ! 

Repost 0
Published by KrO - dans Biologie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lemaster2meefetlecrpedekro.over-blog.com
  • Le blog de lemaster2meefetlecrpedekro.over-blog.com
  • : KrO, titulaire d'un master 2 MEEF enseignement auprès des enfants, mon rêve est de devenir professeur des écoles ! Ayant échoué trois fois au CRPE (ancienne version et nouvelle version). Je repars plus motivée que jamais pour les écrits de septembre 2012 !
  • Contact

Ecris moi !!

kro.crpe@live.fr

Recherche

Clikeurs

compteur de visite

Pages